logo

Présentation du projet

LE PROJET “ON EST ENSEMBLE !”

L'ambition du projet était de partir pour explorer d'autres façons de penser et de vivre la danse. Plusieurs danseurs actifs dans le paysage artistique genevois se sont rendus au Cameroun pour y échanger compétences et savoir-faire mais aussi pour s'immerger dans un univers culturel différent du leur.

Un DVD témoignant du projet a été réalisé pour valoriser l’expérience. Le DVD servira de fil conducteur pour partager, échanger et transmettre, aux jeunes genevois, les connaissances et expériences obtenues. Ce projet a été l'occasion d'offrir l'opportunité à des jeunes danseurs genevois de mieux percevoir leur propre identité en terme de danse urbaine et de découvrir celle de la danse urbaine camerounaise. En confrontant les identités réciproques, les jeunes ont dans un certain sens compris les spécificités des influences culturelles de leurs milieux respectifs.

Objectifs

Ce projet, véritable moteur d’intégration pour des jeunes en pleine construction identitaire et sociale, s’articulait
autour de trois objectifs complémentaires :
- Objectif socio-éducatif à travers des échanges de compétences et savoir-faire dans leur
domaine de prédilection, la danse urbaine, une expérience riche, motivante et valorisante pour toutes et tous.
- Objectif socio-culturel avec la découverte d’un contexte quotidien bien loin du confort Suisse, de valeurs
culturelles différentes, suscitant curiosité et réflexion sur une actualité concrète, loin du monde virtuel omniprésent dans notre société.
-Objectifs artistiques avec la mise en évidence des influences, chez les jeunes, des danses traditionnelles
africaines et des influences internationales dans les différentes disciplines du Hip-Hop.
-Objectifs de partage avec le partage de l'expérience vécue au Cameroun à travers plusieurs actions: en diffusant
le DVD dans les maisons de Quartiers de la ville de Genève, lors de soirées d'échange et de débat; en
partageant les connaissances artistiques auprès de la jeunesse genevoise; en mettant en place une exposition
photographique.

Sondage réalisé auprès de jeunes danseurs à Genève

Selon un sondage réalisé à Genève auprès de 42 danseurs de culture urbaine, seuls 25 danseurs se sont rendus en Afrique, la majorité au Maghreb. Le fossé à ce stade est déjà considérable.
La quasi-totalité se déplacent presque toujours pour des vacances ( 16 sur 25 dans le cas de l’Afrique) et tous sont favorables à l’idée de s’y rendre.
Il existe cependant quelques hésitations dues en majorité aux frais liés au déplacement (15) et aux inquiétudes quant à la situation sanitaire du pays (6).

Lors d’entretiens avec ces danseurs, ces derniers ont émis le désir de pouvoir confronter leur danse à celles d’autres danseurs dans le monde. Certains pensent avoir déjà exploré au maximum leur possibilité artistique en Suisse et souhaitent découvrir d’autres domaines, d’autres techniques, d’autres façons de vivre leur danse.

Notes sur le pays d’accueil

Le Cameroun est situé en Afrique centrale, un peu au  dessus de l’Équateur avec, pour pays voisins le Tchad, le  Nigéria, la République Centrafricaine, le Gabon, la République du Congo et la Guinée Équatoriale. C’est un pays qui compte près de 14 millions d’habitants. Sa capitale  politique Yaoundé compte de nombreuses représentations  diplomatiques dont une ambassade suisse, témoignage des  relations excellentes que ce pays entretient avec l’extérieur.  La situation sanitaire est surveillée de près à Yaoundé. De  nombreux hôpitaux permettent d’assurer une rapide prise en  charge et un suivi efficace des patients. Les accords avec d’autres hôpitaux sur le plan international sont un atout non  négligeable car ils permettent le maintien à jour des capacités des hôpitaux nationaux. La prise en charge de patients se fait rapidement et le transfert vers d’autres pays est
organisé dans des conditions optimales.

Le Cameroun culturel

Sur le plan socio - culturel, le Cameroun est multi-ethnique et multi-confessionnel. Le Cameroun est composé d’une centaine de tribus aux us et coutumes toutes plus différentes les unes que les autres. Cette diversité est cependant, contre toute attente, ce qui favorise la cohabitation entre ces ethnies. En e"et, un respect ancestral pour son vis-à-vis et une volonté de vivre en bonne intelligence avec celui-ci prévalent sur toute forme de conflit. Ces populations se caractérisent également par leur extrême gentillesse et leur hospitalité à toute épreuve.
Enfin, au %l des années, le Cameroun s’est imposé sur le devant de la scène culturelle grâce à ses nombreux représentants, notamment Manu Dibango et Irma dans la musique, Mongo Beti dans la littérature, Samuel Eto’o dans le sport et Imane Ayissi dans l’univers de la mode.

En avril 2013, était di€usée sur Escales une émission intitulée “Danse autour du monde”. L’animateur, Rheda, avait choisi pour  troisième destination le Cameroun. Voici le début du texte de présentation de ce spécial Cameroun: “Mosaïque de peuples et de danses, le Cameroun est un pays chaleureux et festif qui compte plus de 250 ethnies. Redha ne pouvait donc rêver mieux pour s’essayer à tous les styles.” Impossible de ne pas se laisser convaincre par une exploration de ce pays sous la bannière de la danse! Le Cameroun accueille également diverses rencontres et manifestations internationales telles que le festival international Corps et Geste, le festival “Couleurs Urbaines” ou encore le festival de danses et de percussions Abok I Ngoma parmi les plus célèbres.  Ce sont ainsi de célèbres chorégraphes tels que Merlin Nyakam de la Cie La Calebasse qui ont eu l’occasion à diverses reprises de partager leur savoir faire dans ce domaine.

En 2011, la Cie ADN, sous l’égide du chorégraphe Angelo Dello Iacono, après un voyage autour du monde, a fait venir trois danseurs camerounais sur le territoire suisse dans cet optique d’échange. De cet échange, est ressorti un spectacle intitulé Urban Shaman, spectacle qui a pour but d’explorer les liens universaux entre les danses tribales, traditionnelles et contemporaines.